"On salit mon papa" : la demi-soeur de Lucas et Théo Hernandez sort du silence

Lucas et Théo Hernandez ont grandi sans leur père. Les deux frères, qui disputeront la Coupe du monde de football 2022, ont été élevés par leur mère, Laurence Py. Et dans l'absence de Jean-François Hernandez, ce père ancien défenseur de football dont ils suivent les traces. "Pour eux, il n'existe plus. Il n'a même jamais existé. Les gens qui ne connaissent pas notre histoire croient que c'est grâce à lui qu'ils sont devenus footballeurs, mais ça n'a rien à voir. Le passé du père n'est pour rien dans leur réussite. Elle est belle mais ils ont eu du mérite d'en arriver là", assurait la mère des frères Hernandez dans les colonnes de France Football. Pendant des années, on a dit que Jean-François Hernandez avait abandonné sa famille à cause de problèmes financiers voire judiciaires, qu'il s'était exilé en Thaïlande...

Mais à quelques jours du départ du Mondial, France Football a retrouvé la trace du père de Théo et Lucas Hernandez. Et raconte son histoire, bien différente de celle que l'on croyait jusqu'alors. "La vérité sur Jean-François va enfin pouvoir être rétablie. Ça fait des années qu'on raconte tout et n'importe quoi sur lui, qu'on salit son nom sans gratter la vérité", a assuré au magazine un cousin de Jean-François Hernandez, décidé à raconter son histoire. Lui accuse la mère des footballeurs d'avoir coupé les ponts : "Ce sont des conneries qui sont dites sur lui depuis toutes ces années. Jamais il n'a abandonné ses (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Elle l'a joué très finement" : comment Anne-Marie Périer a convaincu Michel Sardou de remonter sur scène
"Je n'ai pas entendu mon téléphone" : cette réalisatrice qui a loupé un appel de Gaspard Ulliel juste avant sa mort
Malaise dans Quelle époque : Fabrice Eboué ne dit pas bonjour à Christophe Dechavanne, le chroniqueur vexé
Adele : une bulle à plus de 400.000 euros installée à Las Vegas pour protéger ses cordes vocales
Star Academy : l'hommage de Lucie Bernardoni à Grégory Lemarchal émeut Patrice Maktav et Karine Ferri