Publicité

« Sales petits blancs » : des jeunes victimes d'insultes racistes lors d'un match de foot

C’est une rencontre de football qui ne restera pas dans les mémoires... La formation de l’Union Sportive Seysses Frouzins (USSF), basée à côté de Toulouse (Haute-Garonne), s’est rendue à Montpellier pour défier le Petit Bard. Les deux équipes évoluent en moins de 17 ans. La partie s’est révélée très ardue pour le club de Haute-Garonne, qui a vu certains de ses joueurs être la cible d’injures racistes et de menaces, rapporte La Dépêche du Midi.

À lire aussi INFO JDD. Six footballeurs de National 2 poursuivis pour des violences après un match

Christophe Chiarello, coprésident de l’Union Sportive Seysses Frouzins, s’est confié au quotidien régional ce mardi 6 février en évoquant un environnement « hostile » des locaux. « Ils nous ont traités de ‘sales petits Blancs’ et insultés tout le long du match », a-t-il relaté. Le dirigeant du club occitan assure avoir également entendu d’autres injures, telles que « bouffeur de cochons » ou encore « sales traîtres ».

Les joueurs n’ont pas été les seuls à être visés. Le coprésident de l’USSF explique à La Dépêche du Midi que les parents des membres de l’équipe auraient reçu des jets de bombes lacrymogènes. Quant au véhicule du club, il a été aussi victime de dégradations. Christophe Chiarello a annoncé qu’une plainte a été déposée contre le Petit Bard. Par ailleurs, une autre équipe adverse a été la cible d’agression par des supporters de l’équipe montpelliéraine.


Lire la suite sur LeJDD