Ce "sale coup" d'Emmanuel Macron envers Barbara Pompili

·1 min de lecture

Nommée ministre de la Transition écologique le 6 juillet 2020, au cours d'un remaniement ministériel qui a fait couler l'encre, Barbara Pompili ne s'attendait certainement pas à la réintroduction des néonicotinoïdes. Et pourtant, en novembre 2020, le Parlement autorisait à nouveau leur utilisation à titre dérogatoire, notamment pour les betteraviers. "C'est un sale coup que vous a fait Emmanuel Macron", a réagi Yann Arthus-Bertrand en s'adressant à la ministre dans une interview accordée au quotidien Le Parisien, ce lundi 25 janvier. Entretien croisé à l'occasion de la diffusion du film Legacy sur M6, réalisé par le photographe. "Vous êtes ministre écolo et vous prenez ça dans la gueule en arrivant. C'est un sale coup parce que je pense que vous avez de vraies convictions et que vous avez été forcée d'accepter."

Ce à quoi Barbara Pompili a répondu cash, sans accabler Emmanuel Macron pour autant. "Oui, ça a été un dur moment à passer. Mais je ne veux pas qu'on croie qu'on prend les décisions à ma place", a-t-elle rectifié. "C'est aussi ça la transition, ce n'est pas un long fleuve tranquille. Parfois, il y a des à-coups. Là, j'ai été confrontée à un problème qui n'avait pas été géré et qu'il a fallu régler." Et de se féliciter : "Aujourd'hui, 92 % de ces produits ne sont plus utilisés chez nous. En quatre ans, franchement ce n'est pas si mal." Elle plaide le "compromis."

Un assouplissement considérable face à ses premières prises de position. Victime de remarques sexistes dès (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Je ne fais pas une émission de télé-réalité !" : le coup de gueule de Gérald Darmanin
« Un supplice chinois » : pourquoi Emmanuel Macron tarde à annoncer le reconfinement
« Mesquin » : Ségolène Royal ne rate pas Emmanuel Macron
Emmanuel-Philibert de Savoie dénonce les actions de son arrière-grand-père
"Tous les culots" : Aurore Bergé donne du fil à retordre à Emmanuel Macron