Sale ambiance dans Télématin... La direction de France Télévisions admet "des erreurs" après l'enquête qui vise Thomas Sotto

Depuis 2021, Thomas Sotto est aux commandes de "Télématin" sur France 2. Mais tout ne se déroule pas dans la bonne humeur en off... Plusieurs témoignent peignent l'animateur de manière peu élogieuse. C'est ainsi que la direction de France Télé a réagi à l'affaire.

"Il y a de sa part del'irrespect, des colères froides, il dénigre le travail", a déclaré un ancien salarié de Télématin auprès de nos confrères de Télérama début juillet, à propos de Thomas Sotto. L'enquête menée par le magazine et où plusieurs témoignages sont avancés pointe du doigt un comportement "humiliant". Face à la situation, la direction de France Télévisions prend la parole.

Toujours auprès de Télérama, Stéphane Sitbon-Gomez, directeur des antennes et des programmes du groupe, s'exprime sur ce climat particulier qui règnerait en coulisses. "Télématin, c'est une des émissions les plus dures du PAF, par son horaire décalé et sa spécificité. On a fait bouger beaucoup de choses ces dernières années pour la renouveler. L'équipe a beaucoup porté, souligne-t-il. Nous avons aussi fait des erreurs, j'ai eu l'occasion de les reconnaître à plusieurs reprises et nous n'avons peut-être pas suffisamment entendu les alertes." Plus encore, le dirigeant indique que ces plaintes ont été entendues : "Nous prendrons les mesures nécessaires après avoir bien examiné les situations nouvelles. Notre exigence éditoriale ne nous exonère pas de responsabilités managériales."

Thomas Sotto s'est défendu après les critiques

Rappelons que, de son côté, Thomas Sotto, qui vient de voir son acolyte Marie Portolano quitter le navire (elle...

Lire la suite


À lire aussi

VIDEO Grosse erreur dans Télématin : la vérité dévoilée en plein direct, Thomas Sotto fait son mea-culpa
L'attitude de Thomas Sotto dans les coulisses de Télématin dénoncée : le patron de France Télé sort du silence et prend position
Un autre réalisateur, fils d'une légende du cinéma français, visé par 2 plaintes après le "déclic" Judith Godrèche