"Les salariés vont s'épuiser" : face à l'épidémie de Covid-19, un Ehpad du Bas-Rhin se prépare au pire

franceinfo

La voix serrée, Julie*, directrice d'une petite maison de retraite du Bas-Rhin, fait le point sur l'état de ses forces. Alors que plusieurs établissements comptent déjà leurs morts, d'autres Ehpad comme le sien assistent, impuissants, à l'arrivée du coronavirus. Le bilan qu'elle dresse est pourtant bien différent de celui des Ehpad de Saint-Dizier (Haute-Marne), ou de Cornimont (Vosges) qui dénombrent 16 et 20 résidents morts, probablement du Covid-19.

L'épidémie n'a pas encore déferlé sur sa commune de l'arrière-pays alsacien, mais Julie voit déjà le scénario du pire se profiler. Une certitude occupe son esprit : le virus est entré. Deux cas de contamination ont été avérés dans son établissement. "Je crains que cela ne s'envenime", déplore la directrice. Toutes les précautions possibles ont été prises, mais faute de moyens humains et matériels suffisants, les soignants craignent le pire.

>> Suivez les dernières actualités sur l'évolution du coronavirus dans notre direct

Une bombe à retardement

Le cadre champêtre est devenu un décor anxiogène. "On a un résident et une salariée qui ont été testés positivement", explique Julie. La directrice se rattache à ces chiffres, sans leur accorder trop d'importance. "Il faudrait pouvoir tester tout le monde pour savoir", regrette-t-elle. Une option qui (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi