Salaire minimum, impôts, emploi… Biden martèle son agenda économique

Source AFP
·1 min de lecture
Joe Biden compte aussi mettre en place un salaire minimum à 15 dollars de l'heure. 
Joe Biden compte aussi mettre en place un salaire minimum à 15 dollars de l'heure.

Dimanche 15 novembre, pour la première fois, Donald Trump a évoqué la victoire de Joe Biden. Mais c'est seulement le 20 janvier prochain que la transition se fera à la Maison-Blanche. Le président élu ne semble pas vouloir perdre de temps. Il a souligné lundi la nécessité de voter « rapidement » un nouveau plan d'aide à une économie américaine toujours fragilisée par la pandémie de coronavirus. Il s'exprimait depuis sa ville de Wilmington, dans le Delaware, à l'issue d'une rencontre virtuelle avec des responsables syndicaux et de hauts dirigeants d'entreprise, dont la patronne du constructeur automobile General Motors, Mary Barra, et le dirigeant du géant informatique Microsoft, Satya Nadella. L'occasion de réitérer ses principaux objectifs de campagne, notamment la création de millions d'emplois « bien payés » et d'un salaire minimum.

C'était sa première intervention sur l'économie, une de ses priorités avec la lutte contre la pandémie de coronavirus. « Nous avons discuté de l'opportunité d'être (économiquement) plus forts, plus résilients que nous l'étions » avant la pandémie, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Il s'est dit « très encouragé » par les premiers échanges de lundi, non seulement avec les entreprises, mais aussi avec des responsables syndicaux, dont Richard Trumka, le président de l'AFL-CIO, principal syndicat des États-Unis. Le futur président, qui a prédit un « hiver sombre », a en outre martelé que la condition sine qua non pou [...] Lire la suite