Le salaire de Messi dépasserait les 100 M€ annuels au Barça

Festor, Gilles
Lionel Messi joue au Barça depuis l'âge de 13 ans. / ALBERT GEA/Action Images / Panoramic

LE SCAN SPORT - Selon les documents de Football Leaks révélés par Mediapart, Lionel Messi toucherait un salaire de plus de 100 millions d'euros brut par saison au FC Barcelone.

Le 5 décembre dernier, le quotidien espagnol El Mundo révélait les détails du nouveau contrat signé par Lionel Messi avec le FC Barcelone. Le journal évoquait alors un salaire de 35 millions d'euros net par saison jusqu'en 2017 avec une clause de départ fixée à 700 millions d'euros. Le huitième bail du quintuple Ballon d'Or comprenait aussi une prime exceptionnelle de 100 M€ brut répartie en cinq versements de 20M€. De quoi faire de la «Pulga», et de loin, le footballeur le mieux rémunéré de la planète.

Or, si l'on en croit les nouvelles révélations issues des Football Leaks et rapportées par Mediapart vendredi, El Mundo était finalement loin du compte dans ses estimations. La dernière version du contrat, signé le 25 novembre par les deux parties, garantirait des revenus annuels dépassant les 100 millions d'euros. Un record qui fait passer Cristiano Ronaldo (39,9 M€) ou l'attaquant brésilien Neymar (36,8 M€) pour des salariés de seconde zone.

Un salaire de base de 11.922 euros par heure

Messi toucherait un revenu fixe de 71.053.846 millions d'euros brut (dont 85 % de salaire et 15 % de droits à l'image). Un salaire auquel il faut ajouter une prime de signature de 63,5 M€ et un «bonus de loyauté» de 70 M€ s'il ne quitte pas le club avant la fin du contrat. Mediapart s'est même amusé à faire le calcul: «11 922 euros pour chaque heure qui s'écoule». Mais ce n'est pas fini. Viennent ensuite plusieurs primes liées aux résultats: 12 M€ en cas de victoire en Ligue des champions par exemple. Au final, Messi pourrait toucher 122.515.205 euros par an, l'équivalent du budget de l'OM, précise Mediapart.

«Aleluya», le mail de soulagement quand Messi donne son accord

Ces chiffres donnent le vertige. Pas seulement aux supporters (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Top 14 : sur les réseaux sociaux, il y a Dan Carter… et les autres
Martin Fourcade dénonce la «stupide théorie» de Trump sur «les pays de merde»
Nicolas Sarkozy président «exceptionnel» de l'Equipe du soir
JO 2018 : un défilé et une équipe de hockey féminine communs entre les deux Corées ?
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages