Le salaire de Chantal Jouanno "interpelle" Julien Denormandie

franceinfo
Le ministre chargé de la Ville et du logement a dit mercredi sur franceinfo "comprendre que beaucoup se posent la question" autour du montant de la rémunération de la présidente de la Commission nationale du débat public.

"C'est une somme énorme", a déclaré mercredi 9 janvier sur franceinfo le ministre chargé de la Ville et du logement, à propos du salaire de Chantal Jouanno, en tant que présidente de la Commission nationale du débat public, à 14 600 euros brut mensuel.

"Ça m'interpelle, c'est de l'argent public. Donc, je comprends que beaucoup se posent la question", a ajouté le ministre, au lendemain de la décision de Chantal Jouanno de ne pas piloter le grand débat souhaité par l'exécutif, face à la crise des "gilets jaunes". "Quand vous fixez un salaire, c'est assez simple. C'est un juste équilibre entre les missions qui vous sont confiées, le profil de la personne, a-t-il poursuivi. En revanche, il ne faut avoir aucune démagogie. Je ne crois pas en une société où tout le monde gagne la même chose. Vous avez toujours un voisin qui gagne plus que vous-même, mais ce salaire-là, oui, il m'interpelle."

En France, quelque 500 hauts fonctionnaires ont une rémunération supérieure à celle du chef de l'État, notamment dans le secteur de la sûreté nucléaire. "Dans ces hauts fonctionnaires, il y a des postes extrêmement importants parce qu'il faut une indépendance totale et des compétences très précises pour pouvoir mener ces missions de sûreté (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi