«Saké Viva !» : au Japon, une campagne pour inciter les jeunes à consommer de l'alcool

Au Japon , le gouvernement a lancé une drôle de campagne de communication, visant à inciter les jeunes à consommer davantage d'alcool. "Saké Viva !", c'est son nom. Le but est de pousser les 20/39 ans à rendre l'alcool à nouveau populaire. Les Japonais boivent beaucoup moins après les différents confinements dus au Covid-19 , ce qui pose un réel problème à l'économie du pays. C'est l'Agence nationale des impôts qui est à l'origine de cette campagne, l'équivalent du fisc en France.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Une tendance de fond

C'est un réel manque à gagner pour le gouvernement japonais. C'est à la fois une tendance de fond. En 25 ans, la consommation moyenne par habitant est passée de 100 à 75 litres par an. Une inclinaison qui s'est accélérée avec la crise sanitaire et les changements d'habitudes.

Désormais, fini les apéritifs de fin de journée au bar, les fameux nomikai, à boire des litres de bière avec ses collègues et ses chefs. Une institution dans le pays, dont la jeune génération paraît bien contente de se passer.

Budget déficitaire d'environ 10.000 milliards d'euros

Sauf que dans un contexte national où l'économie est morose , avec un budget déficitaire d'environ 10.000 milliards d'euros, cette forte baisse des revenus fiscaux liés à l'alcool tombe mal. Les jeunes Japonais ont donc jusqu'au 9 septembre prochain pour proposer de nouvelles idées, des innovations, et de nouveaux modes de consommation.

La cam...


Lire la suite sur Europe1