On sait pourquoi Jupiter n'a (quasiment) pas d'anneaux !

C’est à l’astronome, mathématicien et physicien hollandais Christian Huygens (1629-1695) que l’on doit la découverte des anneaux de Saturne en 1655. À vrai dire, on les observait bien dans des lunettes astronomiques depuis Galilée mais personne ne disposait jusqu’à Huygens d’observations claires mettant en évidence leur nature et c’est lui également qui va tirer de son interprétation de l’existence d’anneaux autour de Saturne une prédiction qui sera vérifiée et qui convaincra ses collègues : l’observation par la tranche de ces anneaux en 1671.

Jusqu’aux années 1970, seuls les anneaux de Saturne étaient connus mais, en 1979, la sonde Voyager 1 va révéler les anneaux de Jupiter. En 1989, la sonde Voyager 2 permettra de photographier pour la première fois les anneaux de Neptune dont l'existence avait été démontrée en 1984 grâce au programme d'observation d'occultation d'étoiles proposé par André Brahic et ses collègues, Bruno Sicardy et Françoise Roques de l'Observatoire de Paris-Meudon, et réalisé par Patrice Bouchet, Reinhold Häfner et Jean Manfroid à l'Observatoire de La Silla (ESO).


En 1995, dans l’émission Cassiopée, André Brahic et sa collaboratrice Cécile Ferrari nous parlent de la découverte des anneaux des planètes dans le Système solaire. © Jean-Pierre Luminet

En fait, des anneaux autour d’Uranus avait déjà été découverts par hasard le 10 mars 1977 par James L. Elliot, Edward W. Dunham et Douglas J. Mink à partir d’observations menées à l’aide du Gerard P. Kuiper Airborne Observatory (KAO ; en français « Observatoire aéroporté Gerard P. Kuiper ») qui était un projet de la Nasa pour développer la recherche en astronomie infrarouge.

Des anneaux joviens ténus continuellement alimentés en poussières

Mais revenons aux anneaux de Jupiter. Le système d'anneaux jovien est ténu et principalement composé de poussières et pas de glaces contrairement à celui de Saturne et ces raisons expliquent pourquoi on a mis autant de temps à le détecter. Il est divisé en plusieurs...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles