Que sait-on de l’arrestation de Greta Thunberg en Allemagne, soupçonnée d’être une mise en scène ?

© Observateurs / Reuters

Mardi 17 janvier, l’activiste suédoise Greta Thunberg a été arrêtée lors d’un sit-in à Lützerath, en Allemagne, à l'occasion d'une mobilisation contre l'extension d'une mine de charbon à ciel ouvert. Une vidéo publiée sur Twitter où elle prend la pose pour les photographes alors qu’elle est tenue par des policiers a été vue dix millions de fois en deux jours. Ces images ont alimenté les accusations d’une "mise en scène" et d’une "fausse arrestation". Pourtant, la séquence complète ne permet pas d’étayer cette allégation, et un journaliste sur place ainsi que la police allemande ont nié ces accusations.

La vérification en bref

  • La vidéo a été filmée par un journaliste de l’agence Reuters. Dans la séquence complète, on voit Greta Thunberg d’abord dans le sit-in au milieu d’autres activistes, puis embarquée, tenue par les mains et les pieds, par la police, avant qu’elle ne soit remise debout par les agents et photographiée par la presse.

  • Un journaliste de Reuters affirme ne pas avoir été informé en amont de la venue de l’activiste et l’avoir découverte lors de la couverture de l’événement.

  • La police d’Aix-la-Chapelle dit ne pas avoir arrêté formellement Greta Thunberg et avoir laissé les journalistes prendre quelques photos afin de ne pas entraver leur travail avant d’emmener l’activiste suédoise dans un bus pour contrôler son identité.

Les détails de la vérification

Mais que voit-on dans la vidéo dont vient cette séquence ? Les images ont été filmées par l’agence Reuters et sont disponibles sur son site Internet.


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24