On sait enfin pourquoi des chiens pleurent devant "Le Roi Lion"

Camille Sanchez
Ce chien pleure devant la scène de la mort de Mufasa dans "Le Roi Lion"

ANIMAUX - Alors que M6 diffuse ce lundi 15 juillet pour la toute première fois “Le Roi Lion” en clair à la télévision – deux jours avant la sortie au cinéma d’une nouvelle version signée Jon Favreau –, ne vous étonnez pas si votre animal de compagnie se met à gémir devant le petit écran.

En février dernier, un utilisateur YouTube partageait une adorable vidéo de son chiot à voir en tête de notre article. Luna, un pitbull de 4 mois, s’amusait avec ses jouets pendant que son maître, Josh, regardait “Le Roi Lion” à la télévision. Le chiot a soudainement arrêté de jouer, puis fixé l’écran pour suivre la scène la plus émouvante du film: Simba découvrant le corps sans vie de son père.

Dans cette vidéo, le chien semble pleurer en voyant les images. Un cas qui n’est pas isolé puisque de nombreux propriétaires de chiens partagent des situations identiques sur les réseaux sociaux.

Pour comprendre la réaction de ces chiens, Le HuffPost a contacté Mylène Genairon, comportementaliste canin à Vincennes, qui a bien voulu répondre à quelques questions:

Il existe de nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux montrant des chiens gémir devant ce passage du “Roi Lion”. Comment expliquer une telle réaction?

Ce gémissement s’explique par deux raisons. La première concerne les sons. Le chien est très sensible aux sons aigus, comme le bruit d’un violoncelle ou celui de sirènes de pompiers par exemple. Ici on est sur une musique basse, assez triste et dans laquelle on entend des chœurs. Donc ça l’interpelle.

Ensuite, les studios Disney ont su humaniser les animaux de leurs dessins-animés. Quand on regarde Simba, on peut penser que c’est un chien. C’est en tout cas ce que perçoit l’animal en voyant l’image.

Les chiens voient-ils la même chose que nous sur les écrans?

Il faut savoir qu’un chien ne voit pas très bien la télévision car les images lui apparaissent de manière saccadée. Toutefois, il va regarder la télévision lorsqu’il y aura du mouvement qui va l’intéresser. Plus l’animal à l’image...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post