On sait à qui Donald Trump va donner son salaire de président (et ça ne doit pas lui plaire)

Maxime Bourdeau
On sait à qui Trump va donner son salaire de président (et ça ne doit pas lui plaire)

ÉTATS-UNIS - Donald Trump avait promis durant la campagne de faire don de son salaire de président des Etats-Unis à une organisation caritative, il avait même dit qu'il laisserait le public choisir le bénéficiaire. Pour l'argent qu'il a gagné au premier trimestre, Trump a cependant changé de plan.

Lors d'une annonce savamment mise en scène, son porte-parole Sean Spicer a annoncé ce lundi 3 avril que le chèque de 78.333,32 dollars n'irait pas à une association, mais au gouvernement.

La somme a été remise face aux journalistes au secrétaire à l'Intérieur, Ryan Zinke, dans le but de profiter au service des Parcs nationaux (voir la vidéo ci-dessous).

Press Sec.: Pres. Trump donating the first quarter of his salary - $78,333.32 - to the National Park Service. https://t.co/c8WxE0BwjS?xtor=AL-32280680 pic.twitter.com/fn8xzOMyou

— ABC News Politics (@ABCPolitics) 3 avril 2017


Une décision surprenante car peu cohérente avec le discours président républicain: dans son budget proposé au Congrès, Trump veut diminuer l'enveloppe du même département de l'Intérieur... de deux milliards.

Sans compter que sa relation avec le National Park Service a mal commencé. Au lendemain de la prestation de serment du magnat de l'immobilier, le service des Parcs nationaux avait provoqué la colère de la Maison Blanche en diffusant sur Twitter des photos comparant le foule rassemblée à Washington par Obama pour son investiture en 2009 et celle, clairsemée, présente pour Trump en 2017.

Le compte Twitter ne s'était pas arrêté en si bon chemin. Un employé avait ensuite partagé une série d'informations concernant le réchauffement climatique, affront évident à Donald Trump qui veut alléger les lois pour la protection de l'environnement et qui juge le concept de réchauffement de la planète comme étant "un canular" inventé par la Chine.

On imagine donc la joie du président américain au moment de signer ce chèque lundi.


Lire aussi :

Il y a un peu de malice dans les félicitations...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages