Saisons plus courtes, nouveautés permanentes : comment le Covid a changé les séries TV

·2 min de lecture

Production interrompue, séries raccourcies, studios se tournant de plus en plus vers le streaming… Comme nombre d'industries, l'univers des séries télévisées a dû s'adapter au coronavirus. Dans un monde déjà bouleversé par les plateformes de VOD, la pandémie semble avoir eu un rôle d'accélérateur des tendances.

Alors que les superproductions cinématographiques ont déserté les salles obscures pendant l'année 2020, un acteur du secteur audiovisuel semble à peine touché par la pandémie : la série télé. Entre pause dans la production et séries raccourcies, le monde des fictions télévisuelles a néanmoins dû lui aussi s'adapter à la pandémie. Avec, en toile de fond, l'essor du streaming. Analyse de ces bouleversements avec Benjamin Fau, spécialiste des médias et membre de l'Association des critiques de séries. Marianne : Quel impact le Covid-19 a-t-il eu cette année sur la production audiovisuelle ? Benjamin Fau : Le Covid-19 a évidemment eu un impact en termes financiers. Tout devient plus cher à produire avec la pandémie de coronavirus. Beaucoup de séries ou d'épisodes ont également été annulés. Certaines ont moins d'épisodes cette saison, des projets ont effectivement disparu de la circulation. On peut dresser un parallèle à l'équivalent de la grève des scénaristes à Hollywood, entre 2007 et 2008 : de grosses pertes et des productions suspendues, mais un retour à la normale une fois l'évènement terminé. Toutes les productions se sont déjà adaptées aux conditions...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?Confinement, saison 2 : est-ce que ça vaut vraiment le coût ?La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?