Saisonnier à Lourdes, David se retrouve en état de grande précarité à cause de la crise sanitaire