Cette saison, dans "L'Amour est dans le pré" sur M6, une agricultrice a battu un record de prétendants

Chloé Buron
"L'amour est dans le pré" saison 12 sera diffusé à partir du lundi 19 juin

TÉLÉVISION - L'émission phare de la chaîne M6 "L'Amour est dans le pré" revient ce lundi 19 juin pour une douzième saison. Cette année de nombreuses "premières fois" sont au programme. Un pacs entre un agriculteur et une des prétendantes a été annoncé avant même la diffusion du programme. Mais aussi: une agricultrice n'aura pas deux, mais trois prétendants chez elle pendant l'émission.

Recevoir trois personnes est une première pour les participants du programme de Karine Le Marchand. "Je ne savais plus où j'en étais, j'étais dans le doute", a expliqué la candidate. Le troisième homme ne l'avait pas convaincu lors du speed-dating et elle avait préféré retenir deux autres prétendants. Sauf qu'entre cette rencontre et l'arrivée des deux hommes chez elle, ce fameux "troisième homme" lui a envoyé un courrier qui a changé le cours de l'émission.

Un ajout de dernière minute

"Même si ça se passe mal avec les deux, moi, je serai toujours là", avait-il écrit. Après ce courrier bouleversant, la productrice de l'émission, Virginie Matteo, a reçu "un long message vocal de la candidate". Après avoir écouté sa supplique de 6 minutes 30, elle a accepté que l'agricultrice invite un troisième homme à venir passer du temps chez elle.

Ce troisième prétendant n'est pas arrivé en même temps que les deux choisis initialement. La jeune femme a annoncé la nouvelle aux deux premiers soupirants une fois qu'ils étaient sur place. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils n'ont pas été ravis.

Une situation "exceptionnelle"

Est-ce que la situation pourrait se reproduire dans les prochaines saisons? Karine Le Marchand souhaite que cela reste un cas exceptionnel. "Ça risque de nous mettre dans la m**** si la saison prochaine, ils veulent tous ça, cela va être ingérable", a plaisanté l'animatrice.

À l'inverse, cette année, un agriculteur n'aura qu'une seule prétendante. "Il ne voulait pas mettre en péril ce qu'il allait vivre avec elle", explique Karine Le Marchand.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Cette vidéo peut aussi vous intéresser :

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages