La saison des champignons est de retour, attention à l’intoxication, alerte l’ANSES

Quatre personnes sont mortes en 2021 après une confusion entre une espèce comestible et une espèce toxique.

CHAMPIGNON - Une forêt boisée, un sol boueux, une sortie en famille un dimanche après-midi… La saison des champignons est de retour et l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, l’ANSES, alerte les amateurs quant aux risques d’intoxication alimentaire dans un communiqué publié ce vendredi 9 septembre. Surtout, plus de 60 cas ont été recensés par les Centres antipoison depuis le début du mois de septembre. Une forte hausse par rapport à cet été.

En 2021, ils sont quatre malheureux à avoir péri après avoir ingéré le mauvais champignon. Les Centres antipoison ont recensé 1 269 intoxications, entre le 1er juillet et le 31 décembre dernier. Même si les symptômes sont majoritairement bénins - nausées, vomissements, diarrhées - l’ANSES recommande de « rester vigilant et respectez les bonnes pratiques pour une consommation en toute sécurité. » Elle ajoute que « 15 jeunes enfants ont été intoxiqués » en 2021 et que « l’un d’entre eux a dû bénéficier d’une greffe de foie. »

Une liste de bonnes pratiques à suivre

94 % des intoxications sont dues à des champignons issus de la cueillette. Selon l’agence, elles résultent principalement de deux causes : la confusion entre une espèce comestible et une espèce toxique et la consommation d’un champignon comestible en mauvais état ou mal cuit.

Le communiqué rappelle ensuite les bonnes pratiques à suivre. « Ramassez uniquement les champignons que vous connaissez parfaitement », recommande l’ANSES, d’autant plus que des espèces hautement toxiques ressemblent beaucoup à certains champignons comestibles. Au moindre doute, il ne faut surtout pas consommer la récolte avant de l’avoir fait contrôler par un spécialiste : un pharmacien ou une association de mycologie.

L’agence alerte aussi sur les applications de reconnaissance de champignons qui présentent un « risque élevé d’erreur. » Enfin, il est aussi recommandé de ne pas donner à manger les champignons que vous avez cueillis à de jeunes enfants.

VIDÉO - Intoxication alimentaire : comment se remettre vite ?

undefined