Saisie historique de 12 tonnes de cocaïne en Colombie

Des soldats colombiens ayant participé à une mission de saisie historique de douze tonnes de drogue. La police colombienne a saisi plus de douze tonnes de cocaïne, a annoncé mercredi le président Juan Manuel Santos. /Photo prise le 8 novembre 2017/Colombian Presidency/REUTERS (Reuters)

BOGOTA (Reuters) - La police colombienne a saisi plus de douze tonnes de cocaïne, un record dans l'histoire du pays, a annoncé mercredi le président Juan Manuel Santos.

La drogue, d'une valeur à la revente aux Etats-Unis estimée à 360 millions de dollars, était dissimulée dans des caves de quatre fermes de la province d'Antioquia, non loin de la frontière avec le Panama.

Santos a précisé que l'opération de police avait bénéficié de l'appui d'agences étrangères du renseignement.

La marchandise était liée au Clan du Golfe, un réseau de narcotrafiquants commandé par Dairo Antonio Usuga, alias Otoniel. Les Etats-Unis ont promis jusqu'à 5 millions de dollars en échange d'informations menant à sa capture ou à sa mort.

La bande criminelle, qui compterait jusqu'à 1.500 membres passés par les rangs de milices paramilitaires d'extrême droite, est également impliquée dans des activités d'extraction minière illégale.

Quatre personnes ont été arrêtées au cours des opérations, qui ont duré trois jours.

D'après l'administration américaine, quelque 910 tonnes de cocaïne sont produites chaque année en Colombie. Depuis le début de l'année, les saisies ont permis d'en récupérer 362 tonnes.

(Luis Jaime Acosta; Henri-Pierre André pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles