“Je sais que j'ai un physique très ingrat”... Accusé de viol, Nicolas Hulot prononce une phrase qui ne passe pas

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Son nom fait de nouveaux les gros titres, bien qu'il se soit éloigné de la scène médiatique. Il se dit désormais prêt à quitter définitivement la vie publique Ce jeudi 25 novembre, France 2 diffuse un nouveau numéro de son émission Envoyé spécial. Dans celui-ci, cinq femmes accusent Nicolas Hulot de viol et d'agressions sexuelles, dont la fille d'une ancienne ministre. Pointé du doigt, l'ancien ministre de la Transition écologique a démenti les accusations pesant contre lui sur l'antenne de BFMTV ce mercredi 24 novembre.

"Je sais que j'ai un physique très ingrat, et que donc seule la contrainte me permet de vivre des histoires d'amour", a-t-il ironisé. Un sous-entendu selon lequel seules les personnes jugées peu attirantes seraient capables de commettre des agressions sexuelles. L'histoire a pourtant prouvé le contraire. Pour Elisabeth Moreno, ce commentaire plein d'autodérision a été insoutenable. La secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes a donc répondu à Nicolas Hulot avec colère sur son compte Twitter. "Ironiser sur un tel sujet ? Sérieusement ? Ces propos sont intolérables", peut-on lire dans sa publication. La plupart de ses abonnés n'ont pas caché partager son avis.

Ironiser sur un tel sujet ? Sérieusement ?

Ces propos sont intolérables. https://t.co/4M09JWDbIy

— Élisabeth Moreno (@1ElisaMoreno) November 24, 2021

Une plainte contre Nicolas Hulot classée sans suite

Nicolas Hulot martèle son innocence. "Je sais qu'à

(...)

Lire la suite sur Closermag.fr

EXCLU. Rachida Dati escroquée par un faussaire
Eric Dupond-Moretti “humilié au fer rouge” par le couturier français Emanuel Ungaro
Nicolas Hulot : qui est sa femme Florence Lasserre ?
Surprise ! Kim Jong-un réapparaît après un mois d'absence
“Ça turbule, ça phosphore” : Olivier Véran lâche une drôle de phrase en privé dans un contexte tendu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles