Sainte-Soline : les militants fêtent une victoire éphémère face aux autorités

La discorde autour du projet des méga-bassines de Sainte-Soline, dans les Deux-Sèvres, continue. Après un week-end d'affrontement entre des manifestants écologistes et les forces de l'ordre , le chantier de la retenue d'eau n'a pas démarré ce mercredi, comme cela était pourtant planifié. Une mise en pause jusqu'à la fin de la semaine, dans le cadre d'une stratégie d'apaisement, explique les autorisés.

>> Retrouvez Europe Midi en replay et en podcast ici

"On agira partout où cela sera nécéssaire"

Mais pour les manifestants, revenus sur les lieux en début de matinée, ce report de la reprise des travaux ravive leur détermination. "C'est un bien grand mot de dire que c'est une première victoire", tempère néanmoins l'un des porte-parole du collectif "Bassine, non merci", Jean-Jacques Guillet, au micro d'Europe 1. "Peut-être que les camions vont arriver cet après-midi. Mais il y a une réalité, c'est que les travaux se sont arrêtés. Donc maintenant, on attend et on agira partout où cela sera nécessaire", ajoute le militant anti-bassine, appelant également l'Etat et la Coop de l'eau à se mettre autour d'une table avec eux dans les quinze prochains jours, pour trouver un terrain d'entente.

Un dispositif de sécurité important

Et si le gouvernement ne cède pas, les militants ont d'ores et déjà prévenu que de nouvelles actions de désobéissance civile seraient organisées dans les prochaines semaines. Ce midi, le rassemblement des militants est avant tout symbolique pour marquer l'...


Lire la suite sur Europe1