Publicité

Sainte-Soline : des manifestants blessés saisissent la Défenseure des droits

Près de neuf mois après les violents affrontements avec les forces de l’ordre, des dizaines de manifestants contre le projet des méga-bassines de Sainte-Soline, dans les Deux-Sèvres, demandent l’intervention de la Défenseure des droits afin « que la lumière soit faite » sur la riposte des forces de l’ordre, qu’ils estiment « disproportionnée et indiscriminée », comme l’a rapporté France 3 Régions ce mardi.

Parmi les 72 personnes porteuses de cette saisine, figurent 42 manifestants blessés lors de ces heurts et 30 témoins de ces « scènes de guerre ». Le 25 mars 2023, des milliers de personnes avaient pris part à une manifestation interdite par la Préfecture pour protester contre l’implantation de retenues d’eau artificielles à Sainte-Soline. Si les défenseurs invoquent un projet « nécessaire » pour répondre aux besoins des agriculteurs, les associations de défense de l’environnement fustigent une appropriation des ressources.

200 personnes blessées, selon les organisateurs

Le rassemblement avait rapidement dégénéré entre les forces de l’ordre et les manifestants. Selon les organisateurs, 200 personnes avaient été blessées, dont 40 dans un état grave. Deux ont été placés dans le coma durant plusieurs semaines. La Ligue des droits de l’Homme (LDH) avait dénoncé l’action des forces de l’ordre, jugée « immodérée ». Du côté des gendarmes et des policiers, 47 individus ont été blessés, selon les autorités. Ces derniers avaient déploré la présence de militants « radicaux ».

...


Lire la suite sur LeJDD