Sainte-Soline : pour Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, Jadot n'est «pas sérieux»

Un chantier de "mégabassine" pour l'irrigation agricole dans les Deux-Sèvres fait débat. Samedi, des manifestations, initialement interdites par la préfecture, ont gagné en violence . Les quelque 4.000 manifestants ont réussi à forcer les grilles du chantier, malgré la présence de 1.500 gendarmes. Ces réserves XXL à ciel ouvert pour stocker l'eau sont notamment contestées par plusieurs figures politiques d'Europe Écologie-Les Verts, comme Yannick Jadot qui considère ces constructions comme "des modèles d’un autre temps", "d'avant le dérèglement climatique". Une vision que ne partage absolument pas Christiane Lambert, présidente de la FNSEA.

"Il n'est pas météorologue"

Invitée de Europe Soir Week-end au micro de Pierre de Vilno, la présidente a répondu à l'ancien candidat à la présidentielle, qui pense que le projet empêchera les nappes phréatiques de se reconstituer l'hiver. "D’abord il n'est pas météorologue, ce n'est pas ce que dit le Giec du tout", a-t-elle directement lancé. "En Europe, les stockages d’eau ont augmenté de 10% sur les dix dernières années, et en France de 1,3% seulement", explique-t-elle. "Justement parce qu'il y a des Yannick Jadot, des Sandrine Rousseau, des Delphine Batho qui ne veulent pas que l'on ait ces réserves d’eau !" s'indigne-t-elle.

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

Christiane Lambert défend le projet en se basant notamment sur des conclusions du Giec. Pour la présidente de la FNSEA, il faut apprendre à mi...


Lire la suite sur Europe1