Saint-Valentin : un collectif de livreurs appelle au boycott de Deliveroo

Vendredi 14 février, un collectif de livreurs a décidé de se mobiliser. Ils appellent au boycott de la plateforme Deliveroo pour laquelle ils travaillent. Les livreurs contestent les conditions de travail, la précarité du travail et ça, alors que le Conseil de prud'hommes de Paris vient de condamner le site pour travail dissimulé après la plainte de l'un de ses livreurs. Depuis plusieurs heures, les livreurs bloquent les cuisines de la plateforme d'où sortent normalement des centaines de commandes chaque soir. "Il y a quatre ans, on touchait 7,50 € pour une course. Maintenant, on est à 2,60 €. Donc, il y a un moment, il faut que ça cesse. Il faut un rapport de force. (...) Il faut toucher à leur chiffre d'affaires", explique l'un des livreurs. Deliveroo a décidé de se défendre dans un communiqué : "Le modèle de Deliveroo a été confirmé à plusieurs reprises, y compris par la Cour d'appel, qui a confirmé que la société offre aux livreurs un travail indépendant."