Saint-Nazaire : « Le pied, le pull et le système digestif » sont sortis du sable

J.U.
·1 min de lecture

ART CONTEMPORAIN - La nouvelle œuvre du parcours « Estuaire » est officiellement terminée

C’est une nouvelle œuvre du parcours artistique « Estuaire » qui ne passe pas inaperçue. Depuis quelques jours, les engins de chantier sont définitivement partis et Le pied, le pull et le système digestif sont officiellement sortis du sable de la grande plage de Saint-Nazaire, annonce Le Voyage à Nantes ce lundi. Depuis plusieurs mois, ces trois statues de béton, dont la plus haute culmine à sept mètres de haut, étaient en cours d’installation entre les deux jetées, site surnommé « la pince du crabe ». « Telles des fragments de corps, d’architecture ou de monument portuaire, elles dressent à l’échelle du paysage le portrait d’une civilisation moderne soumise à l’érosion et à la colonisation des éléments », décrit Le Voyage à Nantes.

Signées des artistes Daniel Dewar et Grégory Gicquel, les sculptures seront plus ou moins immergées en fonction des marées et devraient, petit à petit, se recouvrir d’algues ou de coquillages. Comme la trentaine d’œuvres (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus à Montpellier : Les musées sont fermés ? Ils photographient les œuvres et les collent dans la rue
Coronavirus à Lyon : Fermés, les musées exposent leurs œuvres dans le tram et le métro
« Merci de ne pas toucher » : La web-série d’Arte casse les codes de l'analyse d'œuvres d'art