Saint-Malo : immersion à l'école des policiers

France 2

Il est 9h lundi matin, c'est la levée de drapeau pour les 300 élèves de gardien de la paix de l'école de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Depuis les attentats de 2015, les écoles de police font le plein. Et pour faire face à l'afflux de candidat, la formation de gardiens de la paix a été accélérée. Elle est passée de 12 à 10 mois. Orlane a choisi Paris pour sa première affection. "Il y a un peu d'appréhension (...) mais de la motivation", dit-elle.

Des simulations de situations tendues

Une motivation qu'il va falloir mettre à l'épreuve. C'est le but des exercices grandeur nature. Par exemple, une voiture qui brûle dans un quartier sensible. Des élèves

policiers jouent le rôle des assaillants. Les pompiers sont aussitôt pris à partie. Les balles de tennis remplacent les projectiles. Les futurs policiers arrivent sur les lieux et vont devoir les escorter sous l’œil de l'instructeur.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Déraillement d'un train transportant du bioéthanol : la circulation perturbée dans le Rhône
RÉCIT FRANCE INFO. Plongée dans le quotidien des policiers d’une Brigade spécialisée de terrain
Deux fausses victimes de l'attentat de Paris se font passer pour des victimes de l'attentat de Nice
Procès de l'attentat du Drugstore Saint-Germain : comment Carlos a incarné le terrorisme des années de plomb
Pyrénées-Atlantiques : les deux adolescentes disparues retrouvées saines et sauves

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages