Saint-Fons: une candidate aux municipales veut attaquer l'Etat après la contamination de 5 colistiers

1 / 2

Coronavirus: plus de 60 plaintes déposées contre le gouvernement

Depuis le premier tour des élections municipales, Chafia Zehmoul, candidate à Saint-Fons, près de Lyon, a vu plusieurs membres de son équipe de campagne tomber malades les uns après les autres. Tous ont les symptômes du covid-19. Cinq ont été testés positifs à la maladie.

"Cinq personnes ont été détectées positives au coronavirus", explique la candidate à BFM Lyon. "Elles sont toutes hospitalisées dans des hôpitaux de Lyon. Un d'entre elles est dans un état très grave et est en réanimation".

"Nous n'aurions jamais dû faire ce premier tour"

La candidate, qui a réalisé 10,78 % au premier tour, reproche au gouvernement de ne pas avoir annulé ces élections. Elle envisage de déposer plainte contre l'État pour "mise en danger de la vie d'autrui". 

"C'est une grosse erreur qui a été faite. Nous n'aurions jamais dû faire ce premier tour", affirme-t-elle. Et d'ajouter: "je sais que ce n'est pas de ma faute, mais je me sens responsable."

"Quand nous lisons les déclarations des personnalités politiques, nous voyons bien qu'il y a des contradictions", relève son avocat, Hervé Banbanaste. Il y a quelques semaines, Le Monde rapportait des propos de l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn qui confiait son amertume et ses regrets sur la campagne "qu'on aurait dû arrêter".  

Plusieurs actions sont en cours contre le gouvernement. Le 19 mars, un collectif de professionnels de santé dénommé C19 annonçait saisir la Cour de justice de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi