Deux femmes volent une voiture pour échapper à un homme violent

·1 min de lecture
La police interpelle les deux suspectes, âgées de 21 et 22 ans. Si elles ont subtilisé le véhicule, c’était pour échapper aux coups et aux insultes du plaignant, qui, alcoolisé, s’en était pris à elle. Profitant d’un moment de flottement, l’une d’elle s’est saisie du volant et a démarré en trombe.

Trois personnes sont en cause dans une affaire à deux jugements à Saint-Étienne.

Le dimanche 14 mars, en début d’après-midi, un homme signale le vol de son véhicule alors qu’il faisait des courses au centre commercial. Sa description du vol est très précise et pour cause, il connaît les deux jeunes femmes puisqu’il les transportait avant de se rendre dans les magasins, raconte le Progrès dans ses colonnes.

La police interpelle les deux suspectes, âgées de 21 et 22 ans. Si elles ont subtilisé le véhicule, c’était pour échapper aux coups et aux insultes du plaignant, qui, alcoolisé, s’en était pris à elle. Profitant d’un moment de flottement, l’une d’elle s’est saisie du volant et a démarré en trombe.

Une affaire, deux jugements

L’homme, âgé de 34 ans, a reconnu avoir giflé l’une des deux jeunes femmes. Il a été placé en garde à vue et devra comparaître devant le tribunal correctionnel pour des violences aggravées.

Quant aux deux jeunes femmes, elles seront jugées pour vol aggravé.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :