Saint-Cloud: un collégien tente de se suicider, dénonçant du harcèlement de la part d'un professeur

L'adolescent, âgé de 13 ans, a porté plainte. Des enquêtes sont en cours, tant du côté du rectorat de Versailles que de celui du parquet de Nanterre.

Le rectorat de Versailles dit prendre l'affaire très au sérieux. Le 7 juin dernier, un élève de 13 ans scolarisé dans un collège privé catholique de Saint-Cloud a tenté de se défenestrer en classe. Il expliquera ensuite avoir agi ainsi à cause de violences verbales répétées de la part d'un professeur de mathématiques à son encontre, apprend BFMTV.com de sources concordantes, confirmant une information de Franceinfo.

Le 7 juin, l'élève est exclu de cours par le professeur en question, le jugeant trop dissipé. Lorsqu'il revient dans la salle de classe pour récupérer ses affaires, à la fin du cours, l'enseignant l'insulte de nouveau en des termes violents, raconte, au micro de nos confrères, la mère de l'adolescent.

"Les insultes ont repris de la part de ce prof, avec des propos très humiliants: 'aliéné mental', 'débile'...", relate-t-elle.

"Le professeur n'a pas réagi"

Le jeune garçon tente alors de se défenestrer, mais en est empêché grâce à l'intervention de deux de ses camarades et d'une enseignante. "Durant tout ce temps, le professeur était dans la classe et n'a pas réagi", poursuit la mère du collégien, qui envisage à présent d'inscrire son fils dans un collège public.

C'est en découvrant des messages échangés sur une conversation de parents d'élèves que la mère de l'adolescent a pris connaissance de ce qu'il s'était passé en classe. De son côté, rapportent nos confrères de Franceinfo, le collège ne l'a reçue que le lendemain afin d'évoquer les faits.

Alerté, le rectorat a ouvert une enquête à l'encontre de ce professeur et a initié une procédure disciplinaire, confirme l'Académie de Versailles auprès de BFMTV.com. Mais le collège en question étant privé, sous contrat, le diocèse académique duquel il dépend a également un grand rôle à jouer dans la prise de décision, précise la même source.

Une enquête judiciaire en cours

D'après la mère du collégien, ce type de comportement semblait systématique venant de l'enseignant. "Tous les jours, quand il rentrait, [mon fils] me disait 'c'est parti dans tous les sens, le prof s'est encore emporté, il s'est énervé'", déclare-t-elle.

Un témoignage renforcé par un précédent signalement visant le même professeur: d'après nos confrères, à la fin du mois de mars, la famille d'un autre élève a contacté l'Académie de Versailles pour faire état d'exclusions à répétition et d'insultes de sa part.

Contacté, le parquet de Nanterre confirme également que l'enfant, accompagné de sa mère, a déposé une plainte deux jours après l'incident, déclenchant l'ouverture par la justice d'une enquête pour des faits de harcèlement. Celle-ci a été confiée à la Sûreté territoriale des Hauts-de-Seine.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Qu'est-ce que le "Labello Challenge", le nouveau défi TikTok qui incite au suicide ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles