Saint-Étienne : les pâtes de la famille Cornand, une institution locale

Cela fait plus de 100 ans que la famille Cornand fabrique des pâtes artisanales au cœur de Saint-Étienne (Loire). Luce Cornand, la patronne de la boutique, est la troisième génération à faire tourner l’affaire familiale. Coquillette, farfalle, ravioli, tagliatelle et autre tortellini sont fabriqués nature ou selon des recettes originales aux épinards, à l’encre de seiche ou à l’orange. La gérante est fière de proposer encore aujourd’hui la création de ses grands-parents : des raviolis au bœuf bourguignon maison. Cette recette est la plus ancienne, mais aussi la plus populaire du magasin. "Quand on est Stéphanois, les pâtes Cornand, c’est un incontournable. Ma grand-mère venait déjà, ma mère venait déjà, ça fait partie du patrimoine Stéphanois", estime une cliente. Un savoir-faire transmis de génération en génération Ouverte en 1919, la boutique n’a pas changé d’adresse. Les pâtes sont fabriquées à la main dans l’arrière-boutique, dans un atelier où toute la famille Cornand travaille : le grand-père, Étienne, 86 ans, le fils de 27 ans, Hugo, ou encore le cousin de Luce, 70 ans. Le savoir-faire se transmet sur des machines du début du XXe siècle. Depuis sa création, la maison Cornand a su apporter de nouvelles recettes, et une touche de modernité à ses pâtes artisanales, assurant leur longévité.