Saint-Étienne : le maire LR Gaël Perdriau se met en congés de ses fonctions à la métropole

© OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP

Gaël Perdriau, le maire LR de Saint-Étienne, va déléguer ses fonctions de président à la Métropole, en lien avec l'affaire de chantage à la sextape qui secoue sa ville depuis fin août , a-t-on appris jeudi après d'un des vice-présidents de la collectivité. L'élu de 50 ans ne présidera pas le prochain conseil métropolitain prévu le 29 septembre et n'assurera plus ses fonctions de représentation extérieure, a expliqué à l'AFP Christophe Faverjon, le maire communiste d'Unieux.

Une récente affaire de chantage à la vidéo intime

Cette solution est "le fruit d'une réflexion collective" dans "le respect de la justice et de son rythme" dans le but de "préserver la métropole" des perturbations liées à cette récente affaire de chantage à la vidéo intime, a-t-il expliqué après une réunion des vice-présidents de la métropole. L'image du maire de Saint-Etienne a été considérablement ternie par une affaire de chantage politique à la sextape en cours d'enquête judiciaire à Lyon.

>> LIRE AUSSIChantage politique à Saint-Etienne : le maire licencie son directeur de cabinet

 

L'affaire, en cours d'enquête, a éclaté fin août quand un ancien proche de la municipalité a fait des confessions très détaillées au site Mediapart sur un "barbouzage de mœurs" commandité selon lui par le maire et son entourage pour neutraliser l'ex-premier adjoint centriste, Gilles Artigues. L'opération a selon lui été rétribuée via des prestations fictives facturées à deux associations culturelles locales subvent...


Lire la suite sur Europe1