Sahel : Paris envisage de réduire les effectifs de la force Barkhane à la faveur de renforts européens

franceinfo Afrique avec agences
·1 min de lecture

Près d'un an après l'envoi de 600 soldats français supplémentaires au Sahel pour reprendre l'avantage face aux jihadistes, le gouvernement français veut réduire le nombre de ses soldats sur le terrain – ils sont aujourd’hui environ 5 100 – à la faveur de l’arrivée de renforts européens.

Selon des sources concordantes, le retrait de plusieurs centaines de militaires français est désormais sur la table pour revenir au niveau d'avant les renforts de janvier 2020 qui visaient à "frapper fort" après une recrudescence des attaques, précise l'AFP. Un dossier "prioritaire pour l'état-major", qui pourrait également tailler dans les fonctions "transverses" (soutien, génie, renseignement...) dès la relève majeure de février 2020, détaille une source militaire ayant requis l'anonymat. Le ministère des Armées s'est refusé à tout commentaire.

Plusieurs batailles gagnées

"L'Etat islamique au Grand Sahara (EIGS) a subi depuis plusieurs mois un certain nombre de pertes humaines, de frappes, de privations de moyens qui l'ont singulièrement affaibli, même s'il faut rester prudent", estime le commandant de Barkhane, le général Marc Conruyt. Et l'autre nébuleuse (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi