Sahel : l'ONU nomme un coordonnateur pour le développement

Par Le Point Afrique (avec AFP)
·1 min de lecture
Au Sahel central, plus de 13 millions de personnes ont besoin d’aide d’urgence.
Au Sahel central, plus de 13 millions de personnes ont besoin d’aide d’urgence.

Début décembre, des experts chargés de coordonner la sécurité alimentaire dans 17 pays d'Afrique de l'Ouest et du Sahel avaient mis en garde contre la progression de la faim dans cette zone en parallèle du djihadisme et de ses violences. Si rien n'est fait, le nombre d'affamés devrait atteindre un niveau record (jusqu'à 24 millions de personnes) d'ici l'été, avaient-ils averti. C'est devant cette situation sécuritaire et humanitaire qui ne cesse de se dégrader particulièrement au Mali, au Burkina Faso et au Niger, que le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres a annoncé jeudi 7 janvier la nomination d'un Sénégalais, Abdoulaye Mar Dieye, comme coordonnateur spécial pour le développement au Sahel. « La région du Sahel central arrive à un point de rupture », avait mis en garde en octobre dernier le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres. « Nous devons renverser cette spirale destructrice en donnant un nouvel élan à la paix et à la réconciliation », soulignait-il.

Abdoulaye Mar Dieye, qui sera basé à Dakar, « est un macroéconomiste et un expert en développement avec une solide expérience en matière de développement acquise au cours des 35 dernières années », a souligné le chef de l'ONU dans un communiqué. Le Sénégalais occupait jusqu'à présent des fonctions de conseiller au PNUD (Programme des Nations unies pour le développement).

Lire aussi Sahel : les civils, premières victimes collatérales

« Stratégie intégrée »

Ce nouveau poste fa [...] Lire la suite