Sahel : Britanniques et Américains prolongent leur appui à l’opération française Barkhane

franceinfo Afrique

Américains et Britanniques reportent leur désengagement au Sahel, un sursis précieux pour l’armée française qui ne peut, pour le moment, se passer de cette aide en renseignement et logistique. "Le Royaume-Uni a décidé de maintenir ses hélicoptères Chinook sur place. Quant aux Etats-Unis, ils ont différé leur décision de désengagement. Leurs moyens sont toujours en place", a affirmé Florence Parly dans un entretien accordé le 24 avril au quotidien Sud-Ouest.

Une aide cruciale pour la France

Le Pentagone avait ouvertement envisagé ces derniers mois de réduire drastiquement la voilure en Afrique de l'Ouest. Or, Washington fournit aux 5 100 soldats français de l'opération Barkhane des capacités cruciales de renseignement et de surveillance – grâce à ses drones notamment , du ravitaillement en vol et du transport logistique pour un coût de 45 millions de dollars par an.

Depuis juillet 2018, l'armée de l'air britannique fournit quant à elle une aide précieuse aux troupes françaises au Sahel avec trois hélicoptères lourds CH-47 Chinook et une centaine d'aviateurs, pour des missions de logistique, ravitaillement et transport de troupes. Le Chinook, hélicoptère lourd doté de deux rotors, permet le transport logistique de grande capacité au plus près des combats. Une aide précieuse, gage d’une plus grande (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi