Le Sahel au confluent d’une double crise pastorale et sécuritaire

·1 min de lecture
Le pastoralisme représente plus de 60 millions de têtes de bétail en Afrique de l'Ouest et au Sahel, selon la Cedeao. Image d'illustration prise en 2016 d'un éleveur debout à côté d'un bétail de zébus rassemblé autour d'un abreuvoir, dans le village de Kidjendi, dans la région de Diffa, au sud-est du Niger.
Le pastoralisme représente plus de 60 millions de têtes de bétail en Afrique de l'Ouest et au Sahel, selon la Cedeao. Image d'illustration prise en 2016 d'un éleveur debout à côté d'un bétail de zébus rassemblé autour d'un abreuvoir, dans le village de Kidjendi, dans la région de Diffa, au sud-est du Niger.

Le Réseau Billital Maroobé G5 Sahel, une organisation régionale de soutien aux éleveurs, s'est réuni le 9 juin à Niamey, à l'initiative du secrétariat exécutif du G5 Sahel, pour définir une vision commune de la problématique du pastoralisme, dont la situation déjà difficile a été considérablement aggravée par la guerre qui fait rage dans la région.

Tous ceux qui comptent au sein du monde du pastoralisme sahélien, des organisations professionnelles aux partenaires techniques et financiers, en passant par les organismes de recherche et de développement spécialisés et les ONG, avaient répondu à l'invitation de Niamey en provenance du Niger, du Burkina Faso, du Mali, de Mauritanie et du Tchad, ainsi que du Sénégal, en raison de l'implication de ce pays dans la mise en ?uvre du programme du G5 Sahel en matière de pastoralisme.

Dans un communiqué final, la session ministérielle du G5 présidée par le ministre de l'Élevage du Niger, Tidjani Idrissa Abdoulkadri, en présence de ses homologues du Burkina Faso et du Tchad, a déploré « une crise globale de la gouvernance des espaces ruraux » et demandé le renforcement légal et physique de la sécurité des éleveurs, de leurs cheptels et des espaces pastoraux, ainsi que la sécurisation de leur mobilité dans la région. Les ministres ont fait part de leur inquiétude concernant les conséquences de l'insécurité dans le Sahel et en Afrique de l'Ouest sur la mobilité pastorale et « les difficultés qu'elles engendrent (?) en terme [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles