Sahara occidental: la Maroc lance une opération militaire dans la zone de Guerguerat

·1 min de lecture

Le poste-frontière de Guerguerat est bloqué depuis plusieurs semaines. En lançant cette opération ce vendredi matin, le Maroc dénonce « les provocations du Front Polisario ».

Les indépendantistes du Front Polisario mettaient en garde depuis plusieurs jours. Ils menaçaient de répondre à une éventuelle intrusion de troupes ou de civils par le Maroc dans la zone-tampon de Guerguerat.

Ce vendredi matin, le chef de la diplomatie sahraouie, Mohamed Salem Ould Salek, évoque une agression et une situation de légitime défense. Il affirme que « la guerre a commencé ». Il accuse le Maroc d'avoir « liquidé le cessez-le-feu » signé il y a presque trois décennies, en 1991, après une guerre de 16 ans.

De son côté, le Royaume affirme répondre à la situation à Guerguerat. Son objectif est de débloquer cette route qui conduit vers la Mauritanie et qui est aussi un point de passage vers l'Afrique de l'Ouest. L’état-major général marocain dit avoir mis en place un cordon de sécurité à travers la zone tampon.

Le ministère marocain des Affaires étrangères accuse le Front Polisario et ses hommes de mener des actes de banditisme et estime répondre à des provocations. Pour le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, le Maroc ne mène donc pas une action offensive, mais « une action de fermeté » avec cette opération militaire.

► À Relire : Sahara occidental: plus de 40 années de conflit