Sahara occidental : les indépendantistes du Front Polisario menacent le Maroc d'une "escalade militaire"

franceinfo Afrique avec agences
·1 min de lecture

Le Front Polisario a bombardé le 23 janvier 2021 le poste-frontière de Guerguerat, tenu depuis trois mois par l’armée marocaine, dans le territoire disputé du Sahara occidental. Le mouvement sahraoui a également revendiqué des attaques le long du "mur de sable" qui sépare les combattants sahraouis des forces marocaines dans ce vaste territoire désertique disputé depuis le départ des colons espagnols.

Reprise des hostilités

Le 24 janvier 2021, Sidi Ould Oukal, un haut responsable indépendantiste sahraoui, a menacé le Maroc d'une "escalade militaire".

"La guerre va continuer et aller vers l'escalade. Toutes les positions de l'armée marocaine sont des cibles"

Sidi Ould Oukal, secrétaire général au ministère de la Sécurité de la République arabe sahraouie démocratique

à l'AFP

Le Polisario se dit "en état de guerre de légitime défense" depuis que le Maroc a envoyé le 13 novembre 2020 des troupes à l'extrême Sud de l’ancienne colonie espagnole pour chasser un groupe de militants sahraouis qui bloquaient la seule route vers la Mauritanie voisine.
Les troupes marocaines sont restées depuis déployées dans cette zone démilitarisée placée sous la tutelle d'une force d'interposition de l'ONU (Minurso) afin de "sécuriser le trafic routier" sur cet axe commercial menant vers l'Afrique de l'Ouest.

Echec diplomatique pour le Polisario

"Ce n'est que le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi