Sahara marocain : processus lancé pour la représentation des États-Unis

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
Un moment important pour le Maroc et sa souveraineté sur le Sahara que l'ouverture de ce bureau de représentation américain ouvert ce dimanche 10 janvier 2021. 
Un moment important pour le Maroc et sa souveraineté sur le Sahara que l'ouverture de ce bureau de représentation américain ouvert ce dimanche 10 janvier 2021.

Quels vont être le rôle et le statut du bureau dont le processus d'ouverture est lancé ce dimanche 10 janvier à Dakhla dans la zone du Sahara et plus précisément dans une des provinces du Sud ? La réponse à cette question va être ultérieurement précisée par l'ambassade des États-Unis. En attendant, l'Amérique a concrétisé avec ce processus ouverture son acceptation de la marocanité du Sahara dans le cadre de l'accord signé sous les auspices américains ayant permis le rétablissement des relations entre le Maroc et Israël. Pas de quoi ravir les indépendantistes du Front Polisario à propos de ce territoire au statut non encore réglé par les Nations unies.

Lire aussi Luc de Barochez ? Le coup de poker du roi du Maroc

Lire aussi Maroc-Sahara-Israël : horizons renouvelés

Un choix fort pour le bureau américain : Dakhla

La représentation est prévue à Dakhla, port de pêche situé dans le sud du Sahara occidental, destiné à devenir un « hub maritime régional » desservant l'Afrique et les Canaries grâce à un projet colossal de développement lancé par Rabat. L'événement, organisé aux derniers jours du mandat du président Donald Trump, est à rebours de la position des Nations unies qui considèrent le Sahara occidental comme un territoire autonome dans l'attente d'un statut définitif. Le secrétaire d'État adjoint pour le Proche-Orient et l'Afrique du Nord, David Schenker - qui a commencé samedi une « visite historique » au Sahara occidental en atterrissant à Laâyoune, la cap [...] Lire la suite