Safari (6Ter) : Terrorisé par un lion, mordu par un singe... Les galères de tournage de Kad Merad

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Richard (Kad Merad) s’est autoproclamé organisateur de safaris dans des réserves d’Afrique du Sud. Six touristes français vont réaliser à leurs dépens que ce guide n’est qu’un mythomane qui ne connaît rien à la brousse. Pire ! L’homme a une peur phobique des bêtes sauvages. Le tournage de cette comédie tropicale, qui s’est déroulé dans des réserves animalières près du Cap, a été marqué par les caprices d’animaux qui n’en faisaient qu’à leur tête. Revue de détails.

Le lion blessé

Le félin affamé qui dévore un chasseur sous les yeux terrorisés de Valérie Benguigui, Frédérique Bel et Lionel Abelanski s’appelle Wallace, un mâle de 5 ans pesant 400 kilos. Venue de France par avion, cette impressionnante bête, habituée des tournages, est le fils d’une célébrité de la pub : son père, Jock, est la star rugissante du mythique spot pour une eau gazeuse, signé Jean Paul Gaultier. Lors du transport en camion sur les pistes défoncées du parc sud-africain de Spioenkop, Wallace s’est blessé au front sur un barreau de sa cage. Plus agressif à cause de la douleur, le fauve a terrorisé les acteurs lorsqu’il a sauté de tout son poids sur le capot du bus : "S’il casse le pare-brise, il m’arrachera la tête d’un coup de patte", lâcha Kad Merad, livide, à un Lionel Abelanski qui n’en mènait pas large non plus.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles