La SADC lance un appel de fonds de 5,5 milliards de dollars face à la sécheresse en Afrique australe

La SADC, la Communauté de développement de l'Afrique australe, lance un appel de fond de 5,5 milliards de dollars, pour soutenir les 61 millions de personnes touchées par la sécheresse. Cet appel a été lancé, lundi 20 mai par le président de l’Angola João Lourenço qui est à la tête de la SADC.

La sècheresse exceptionnelle qui frappe l’Afrique australe, fait des ravages. Les températures ont battu des records, ces derniers mois, en raison du phénomène climatique El Niño, qui réchauffe l'atmosphère.

Le Malawi, la Zambie, et le Zimbabwe ont déjà déclaré l’état de catastrophe nationale. Les récoltes s’annoncent au plus bas, avec un risque de pénuries.

La moitié des récoltes de maïs, la céréale à la base de la nourriture locale, est perdue. Selon la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, près de 16 millions de personnes dans la région manquent de nourriture.

Le faible niveau d’eau des barrages hydrauliques, crée également de graves pénuries d’électricité, indispensable à l’exploitation des gisements de minerai, comme le cuivre en Zambie.

Face à l’urgence, la SADC lance donc un appel de fonds de 5,5 milliards de dollars. Le Bureau des Nations unies pour les Affaires humanitaires a promis 33 millions de dollars. Quant à la FAO, elle s’engage sur 10 millions.


Lire la suite sur RFI