Sacha Baron Cohen piège des militants d'extrême droite en se déguisant en chanteur country

Sacha Baron Cohen avait visiblement un nouveau message à faire passer. L'acteur britannique aime inventer des individus complètement loufoques et se grimer pour entrer dans le rôle. Borat, Ali G, ou encore Brüno, autant de personnages qu'il a incarnés à 100 %. Mais outre les comédies destinées au grand public, Sacha Baron Cohen est aussi un artiste engagé. Sa cible principale : Donald Trump, et l'Amérique que représente le président des Etats-Unis. Il avait notamment lancé une série sur HBO, Who is America ?, pour montrer l'envers du décor de l'extrême droite américaine, allant même jusqu'à faire démissionner un élu républicain qu'il avait piégé et humilié. Mais l'acteur de 48 ans ne comptait visiblement pas s'arrêter là.

Un canular minutieusement préparé

Le week-end dernier, il s'est rendu à un rassemblement d'extrême droite et pro-armes à Olympia, dans l'Etat de Washington. Un rassemblement qu'il avait en réalité... payé lui même, se faisant passer pour un sponsor dans le plus grand secret. Il est alors monté sur scène, grimé en chanteur country, afin d'entonner des chants racistes, anti-Obama, anti-Clinton et anti-Dr. Fauci (qui avait également inspiré Brad Pitt pour un incroyable sketch contre Trump), suggérant de leur injecter "la grippe de Wuhan". Son objectif : faire chanter les personnes présentes à l'événement et filmer la scène. Lorsque les organisateurs se sont rendus compte du canular, ils ont tenté de l'éjecter de la scène mais Sacha Baron Cohen avait engagé sa propre

Retrouvez cet article sur Voici

PHOTO Nicolas Bedos en manque de son père, Doria Tillier le soutient
Pierre-Jean Chalençon révèle la VRAIE raison de son départ d'Affaire conclue
Kate Middleton : on craque pour son look fleuri, 100% estival !
VIDEO Le couple Fillon condamné : les nouvelles de Penelope ne sont pas bonnes
Pascal Obispo adulé par une célèbre chanteuse dont il a sauvé la carrière