Saïd Taghmaoui : le jour où Benoît Magimel l'a convaincu de goûter à la drogue avec lui

·1 min de lecture

Depuis une vingtaine d'années, Saïd Taghmaoui est exilé à Hollywood où il enchaîne les petits rôles dans les blockbusters. Dernièrement, on a ainsi pu le voir dans Wonder Woman ou John Wick Parabellum. L'acteur révélé par son rôle dans La Haine a donc fait du chemin depuis le film de Mathieu Kassovitz et il le raconte dans une autobiographie qui paraît ces jours-ci au Cherche Midi. Il évoque notamment, au début des années 90, sa rencontre avec le groupe de rap Assassin, dans lequel officiait Rockin'squat alias Mathias Cassel, le frère de Vincent Cassel. C'est aussi par leur entremise qu'il rencontre Mathieu Kassovitz qui prépare alors son premier film, Métisse : "Je suis la mascotte de la bande, ils ont tout ce que je n'ai jamais eu : de l'argent, de l'amour, de belles sapes, des vies sans problème. Moi je n'ai rien eu et je veux tout. Je me rapproche encore un peu plus de Vincent. Lui aussi se cherche. Il traîne comme un boulet son statut de fils d'acteur. Il est mal dans sa peau."

À l'époque, Saïd Taghmaoui est aussi proche d'un jeune comédien, Benoît Magimel. Révélé par son rôle de Momo Groseille dans La vie est un long fleuve tranquille, sa carrière ne décolle pas encore vraiment. Son nouvel ami va lui donner un coup de pouce : "Pour la scène de La Haine qui se déroule sur le toit, je convainc Mathieu d'engager Benoît. Je l'ai rencontré sur le tournage d'un court-métrage, Putain de porte, et tout de suite le courant est passé entre nous." Les deux acteurs deviennent très proches (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Les meilleurs films netflix à binger ce weekend
Envole-moi : qui est Yoann Eloundou Noah, le jeune partenaire d'écran de Victor Belmondo ?
Géraldine Nakache, ce message drôle et émouvant pour l’anniversaire de sa mère (PHOTO)
Cinéma : quels films sont à l'affiche pour la réouverture des salles ce mercredi ?
Victor Belmondo (Envole-moi) : ce petit boulot qu’il a fait pour gagner sa vie, "Je traversais Paris à scooter…"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles