Saïd Oujibou, pasteur évangélique : « Beaucoup de nos jeunes se convertissent à l'islam »

Propos recueillis par Ian Hamel
·1 min de lecture
Saïd Oujibou lors d'un rassemblement de chrétiens et musulmans contre la barbarie, à Paris en décembre 2015.
Saïd Oujibou lors d'un rassemblement de chrétiens et musulmans contre la barbarie, à Paris en décembre 2015.

Contrairement à l'Église catholique, très discrète quant aux conversions des musulmans en France (estimées entre 150 et 200 par an), les évangéliques ne montrent pas la même prudence. Saïd Oujibou, né en 1968 au Maroc, s'est souvent exprimé dans les médias. Cet ancien islamiste, qui rêvait à dix-huit ans de partir se battre en Afghanistan, s'est non seulement converti au christianisme ? suivant l'exemple de sa s?ur aînée ?, mais il est devenu pasteur évangélique. Fondateur d'une Union des Nord-Africains chrétiens de France, il a aussi produit un one-man-show autobiographique intitulé Liberté, Égalité, Couscous. Il constate que, depuis 2015, de nombreux jeunes dans les églises évangéliques sont attirés par l'islam radical.

Le Point : De quand datent ces conversions, dont les évangéliques ne parlent jamais ?

Saïd Oujibou : Les premières remontent à 2001, mais le phénomène s'est considérablement accéléré à partir de 2015. Cela peut profondément surprendre, mais les attentats meurtriers attirent, séduisent des jeunes en quête d'idéal. Un idéal qu'ils ne trouvent plus dans nos églises. Souvent les évangéliques habitent dans les mêmes quartiers que les musulmans, dans les banlieues populaires des Hauts-de-France, de Seine-Saint-Denis, de Lyon, de Marseille. De nombreux pasteurs se croient supérieurs aux musulmans, parfois même les méprisent, ils préfèrent nier une réalité qui les dérange. Ce serait reconnaître leurs échecs. Il est plus confortable de continuer à s [...] Lire la suite