S.W.A.T. (TF1) Shemar Moore : "Hondo ne va cesser de dénoncer les dérives racistes dans son service"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La saison 4 de la série avait démarré sur les chapeaux de roue, en plongeant le S.W.A.T. au coeur d’un attentat suicide, sur fond de pandémie et de violences raciales. Colis piégé, secte et groupe extrémiste avaient aussi mis à mal la sécurité de Los Angeles. Hondo, joué par Shemar Moore, a été confronté à des dilemmes personnels. Leroy, son ami d’enfance emprisonné, dont il a adopté le fils, Darryl, lui avait demandé de plaider en sa faveur pour une libération anticipée. Depuis le début de la série, Hondo est partagé entre les amis avec lesquels il a grandi dans la rue, et son devoir lié à son métier. Au fil des épisodes, il élèvera la voix contre le racisme au sein de la police…

Que va-t-on découvrir dans cette seconde partie de la saison 4 ?

Shemar Moore : Nous allons aborder des sujets chauds. Ce que j’aime, dans cette série, c’est qu’elle montre des héros sans cape, ordinaires, qui se battent pour la justice.

À lire également

VIDEO - Shemar Moore : "SWAT, c'est un film d’action diffusé à la télévision" (TF1)

C’est important, pour vous, de participer à un divertissement intelligent ?

Oui. Nous nous amusons beaucoup à tourner cette série, mais le plus important, c’est quand même de rendre hommage à ces femmes et à ces ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles