"Sœurs d'armes" : le premier film de la journaliste Caroline Fourest sur un bataillon de femmes contre Daech

Jacky Bornet

Journaliste, Caroline Fourest filme un bataillon de femmes au sein d’une brigade internationale contre Daech, avec notamment Amira Casar, Camélia Jordana et Esther Garrel. Le sujet est proche de celui des Filles du soleil qui s’était fait injustement étriller par la critique, sans remporter le succès public qu’il méritait, il y a tout juste un an. Sœurs d'armes sort ce mercredi 9 octobre dans les salles.

Le cap de la fiction

Kenza et Yaël, deux jeunes Françaises des banlieues, débarquent en plein conflit contre Daech en Syrie pour s’engager dans une brigade internationale. Leur unité est dirigée par Zara, une rescapée yézidie qui s’oppose à un leader islamiste particulièrement retord, Al Britani. Toutes de cultures différentes, leur cause commune les lie profondément et en font de redoutables guerrières. D’autant que leurs ennemis n’ont qu’une crainte : être tués par une femme, ce qui leur interdit l’accès au paradis…


Forte d’une vingtaine de documentaires diffusés notamment sur France 2, Arte et Canal+, Caroline Fourest ne passe pas pour autant facilement le cap de la fiction. Même si celle-ci est fortement ancrée dans l’actualité, s'agissant de la guerre contre Daech qui a toujours un écho aujourd'hui. Vu le sujet, le parallèle avec Les Filles du soleil s’impose. Mais (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi