Que s'est-il passé à bord du TGV pour Thonon dérouté vers la gare de Lyon Part-Dieu ?

France 3
Pagaille dans un TGV ce matin, provoquée par quelque 200 personnes. À la demande de la SNCF, le train a dû être arrêté à la gare de Part-Dieu à Lyon pour permettre à la police de mettre fin à ces débordements. 

Dispositif policier impressionnant, samedi 13 janvier, à la gare de la Part-Dieu à Lyon. Les forces de l'ordre ont été appelées en renfort par la SNCF, vers 9 heures, pour intervenir à bord du TGV 5601. Ce train qui relie Paris à Thonon-Les-Bains (Haute-Savoie) ne devait pas s'arrêter à Lyon. Mais face à des passagers agités, les contrôleurs ont demandé l'aide des policiers.

Des voyageurs descendus du TGV confirment l'ébriété de plusieurs individus : "A la voiture-bar dans laquelle j'étais, il y avait des gens qui faisaient la fête, c'est vrai. Mais alors en revanche, très sympas, pas de problème, ils nous ont proposé à boire, etc... Il y avait de l'alcool, mais dans une ambiance très sympa, très festive", rapporte une passagère.

Une trentaine de personnes interpellées

"Moi j'étais en plein dedans, ils faisaient du bruit, ils mettaient la musique à fond, mais basta, c'est tout. Il y a avait rien, poursuit un autre passager au micro de France 3. Le bar était fermé parce qu'ils prenaient toute la place, mais c'est tout ! Il était clean le wagon, ils ont juste ramené leurs bouteilles, ils étaient contents, et puis voilà".

D'autres voyageurs rencontrés disent avoir été importunés et avoir eu peur. La SNCF indique qu'elle a appelé la police en renfort après des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi