Séries. “The Crown”, saison 4 : le guide ultime pour démêler le vrai du faux

The Times (Londres)
·2 min de lecture

Margaret Thatcher a-t-elle été humiliée par la famille royale à Balmoral ? Lady Diana est-elle restée cloîtrée à Buckingham avant son mariage avec le prince Charles ? Dans The Times, l’historien Hugo Vickers nous donne toutes les clés pour faire la part entre réalité et fiction dans une série Netflix où des “vrais personnages sont souvent placés dans des situations imaginaires”.

Mai 1979. Le Parti conservateur remporte les élections législatives. Margaret Thatcher devient la première femme à entrer au 10, Downing Street. Quelques mois plus tard, une certaine Diana Spencer entre dans la vie du prince Charles. Le décor est planté. Les trois personnages occupent une place centrale dans la nouvelle saison de la série The Crown, diffusée sur la plateforme Netflix, depuis le 15 novembre.

Dans l’histoire britannique récente, la période couverte par la saison 4 (1979-1990) compte parmi les plus commentées, les plus clivantes - surtout sur le plan politique - et les plus sujettes à interprétations.

Au fil des épisodes, une question revient avec insistance : “Mais ça s’est réellement passé, ça ?” Le scénariste de la série Peter Morgan a beau assurer que “nous faisons tout notre possible pour être dans le vrai”, certains événements sont exagérés, voire inventés de toutes pièces, relève l’historien Hugo Vickers, dans les colonnes du Times.

Ce qui m’a toujours préoccupé dans les quatre saisons de la série, ce sont les compromis avec la vérité, le travestissement d’événements connus. Il s’agit de personnes réelles, souvent placées dans des situations imaginaires.”

Certes, de nombreux faits sont invérifiables, ou controversés. “Il n’en reste pas moins qu’il y a des vérités établies et des contrevérités.” Tour d’horizon détaillé en compagnie de ce spécialiste de la famille royale.

<![CDATA[/* ><!]]>*/ Épisode 1

Lord Mountbatten a-t-il écrit une lettre au prince Charles juste avant de mourir ?

NON

Le 27 août 1979, le grand-oncle de Charles meurt dans un attentat perpétré par l’Armée

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :