Avec la série "OVNI(S)", Melvil Poupaud s'essaie à la comédie décalée et loufoque

·1 min de lecture

Son moteur à lui, c'est l'envie de prendre des risques. Que ce soit pour les loisirs ou dans le travail. "Si je n'ai pas le sentiment de faire un saut dans le vide, ça m'ennuie, et je n'y vais pas." Voilà pourquoi Melvil Poupaud aime tenter l'aventure d'un premier film ou se glisser dans la peau de personnages loin de lui et aux psychologies complexes. "Avec l'expérience, je me sens plus à l'aise dans mon métier et j'ai moins peur d'aller dans les extrêmes." Son sang d'acteur n'a donc fait qu'un seul tour à la lecture d'OVNI(s), la nouvelle série de Canal+ écrite par deux jeunes scénaristes et racontant les mésaventures de scientifiques qui, à la fin des années 1970, voient des soucoupes volantes partout.

Le comédien s'est immédiatement marré à la lecture de cette sitcom à l'univers très décalé et aux envolées franchement loufoques. Aux antipodes des comédies à l'humour lourdingue et provocateur qu'on avait pu lui proposer jusque-là.

Revoir Marcello Mastroianni, Cary Grant et Louis de Funès pour travailler son rôle

"Ça ne me faisait pas rire sur le papier et je ne me voyais pas en faire des caisses pour que ce soit drôle à l'écran ; et puis on ne pense pas souvent à moi dans ce registre : les gens vous mettent facilement dans des cases, et dans mon cas ça a très vite été celle du cinéma d'auteur, explique celui qui a tourné avec Raoul Ruiz, Xavier Dolan et François Ozon. Mais je suis heureux de voir qu'une nouvelle génération d'auteurs se moque enfin des a priori et comprend ...


Lire la suite sur LeJDD