Série noire pour le prêt-à-porter

Libération.fr

Les ennuis se succèdent au même rythme que les collections pour les enseignes de vente de vêtements. En novembre, Marks & Spencer, qui commercialise, outre des sandwichs, de la confection British, a annoncé la fermeture de sept magasins en France, ce qui devrait entraîner la suppression de 500 emplois. Quelques mois plus tôt, le groupe de prêt-à-porter français Beaumanoir annonçait la fin d’exploitation des 67 magasins La City rachetés quelques années plus tôt en redressement judiciaire. De son côté, le fonds d’investissement Cinven cherche un acheteur pour les magasins Camaïeu, 600 boutiques en France. Promod, spécialisé dans le prêt-à-porter féminin et dont le siège social est à Roubaix, prévoit, lui, la suppression de 130 postes.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Textile Comment Mim s’est fait tailler en pièces
Textile Comment Mim s’est fait tailler en pièces
Etats-Unis: la Fed laisse les taux d’intérêt inchangés
Sanctions commerciales contre la Turquie: Poutine annonce une levée partielle
Plusieurs défis attendent la filière française des poules pondeuses

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages