La série "Mongeville" arrêtée : Francis Perrin ne digère pas la nouvelle

·1 min de lecture

Impossible pour Francis Perrin de cacher sa déception. À la rentrée prochaine, l’acteur de 73 ans n’endossera plus le rôle du juge de la série policière Mongeville. Depuis avril 2013, cette fiction était suivie en moyenne par 4 à 5 millions de téléspectateurs le samedi soir sur la chaîne France 3. Un véritable coup de théâtre pour celui qui a fait ses débuts sur les planches de la Comédie Française en 1972. Pour ce dernier, l’arrêt brutal de la série est tout simplement incompréhensible, comme il le confie à nos confrères de Télé Star. "J’ai appris l’arrêt de la série par la presse… Même pas un coup de fil !"

Bien qu’il ne s’attendait pas à "un merci" de la part de France 3, le père de Louis atteint d’autisme, aurait apprécié un peu plus de considération. "Franchement, c’est dommage. J’ai l’impression d’avoir été puni d’avoir fait du bon travail, d’avoir du succès. C’est très déprimant", partageait-il avec beaucoup d’amertume dans les colonnes de Ciné Télé Revue. Pour Francis Perrin, qui donne la réplique au compagnon de Marianne James, la modernisation voulue par Delphine Ernotte, directrice de France Télévisions depuis 2015 est certainement à l’origine de ce clap de fin.

S’il se dit "déçu" de la façon dont les choses se sont déroulées, Francis Perrin n'arrive pas à cautionner le comportement que la chaîne publique a eu vis-à-vis de son public, toujours présent lors de la diffusion de la série. "Je n’aime pas non plus le mépris avec lequel on traite le téléspectateur. Tout cela (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ségolène Royal victime de dénonciation calomnieuse : elle ne se laisse pas faire
PHOTO - Plus belle la vie : Stéphane Henon et Sacha Tarantovich officialisent leur couple
"Jean Castex n’étant pas une femme..." : Emmanuel Macron clôt le débat
Euro 2021 - Bixente Lizarazu : qui est Uhaina, la fille qu'il a eue avec Claire Keim ?
Sophie de Wessex, nouvelle star des Windsor : un souhait du prince Philip honoré par Elizabeth II

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles