Série. Dix ans après la fin de “Lost”, faut-il réhabiliter le dernier épisode ?

New York Magazine (New York)
1 / 2

Série. Dix ans après la fin de “Lost”, faut-il réhabiliter le dernier épisode ?

C’est l’une des fins qui a fait couler le plus d’encre dans l’histoire du petit écran, accusée notamment d’être sans queue ni tête. Dix ans plus tard, ce critique américain revient, en compagnie des créateurs de la série, sur un épisode qui a encore des choses à nous dire.

“Vous pouvez demander à n’importe qui de se prononcer sur cet épisode, une épopée baptisée The End [Fin] qui frôle les deux heures, et on vous dira que c’était une déception, y compris si la personne ne l’a pas vu”, ironise Vulture. Après avoir tenu les spectateurs en haleine pendant 6 saisons, la chaîne américaine ABC diffuse le dernier épisode de son Lost : Les Disparus le 23 mai 2010.

Un épisode qui voit se conclure l’histoire des passagers du vol 815 d’Oceanic Airlines (Sydney vers Los Angeles), échoués sur une île pas si déserte, mais pleine de mystères surnaturels. Or le dénouement, à l’époque, a peu convaincu par les réponses qu’il apporte à toutes ces énigmes : pour beaucoup de fans, elles semblaient incomplètes ou ayant peu de sens.

À lire aussi: Série. “The L Word” revient : sexe, glamour… et quelques ajustements

Deux des créateurs de Lost (qui comptait également J.J. Abrams à la production), Damon Lindelof et Carlton Cuse, reconnaissent bien volontiers des faiblesses ou des détails qui ont brouillé l’interprétation. Interrogé par Vulture, et après avoir revu le fameux épisode pour la première fois en une décennie, Lindelof déclare ainsi, à propos d’un vitrail représentant les symboles de plusieurs grandes religions : 

Je pense que sans ce foutu vitrail, cet épisode de conclusion aurait obtenu de bien meilleures notes.”

Une conclusion toujours aussi émouvante

Néanmoins, l’émotion et la fierté des créateurs restent intactes, détaille le critique télé de Vulture,

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :